Rachat de crédit pendant un congé parental

Les opérations de rachat de crédits sont des solutions financières qui vous permettent de regrouper vos dettes en cours en un seul prêt afin de réduire vos charges mensuelles tout en bénéficiant d’un meilleur taux d’endettement.

Il peut aussi vous aider à améliorer votre qualité de vie et revaloriser votre pouvoir d’achat.

Quand un jeune parent demande un congé parental, dans la plupart des cas, son désir est de rester auprès de son bébé pendant 3 ans au maximum. Cette absence de revenu peut facilement entrainer un déséquilibre financier.

Vous pouvez alors décider de faire une demande de restructuration de dettes afin de réduire votre taux d’endettement tout en prenant en considérations les nouveaux crédits et remboursements du couple avec l’arrivée du bébé.

Voici un exemple :

Mr et Mme S vont accéder à la propriété. Le couple a 2 enfants en bas âge à leur charge. Veuillez notez que Mme S est actuellement en congé parental et que Mr travaille comme ouvrier. Le couple reçoit un total de 2353 euros comme revenus mensuels.

Côté prêts et remboursements : Mr et Mme S ont 2 prêts auto, 2 prêts travaux et un crédit immobilier à rembourser.

Se trouvant dans une situation financière tendue, le couple souhaiterait débloquer une trésorerie de 15 000 euros. Depuis quelque temps, le couple a un peu de mal à finir le mois avec un taux d’endettement de 44%.

Pour une meilleure gestion du budget, le couple souhaiterait faire une demande de rachat de prêts tout en débloquant une trésorerie sans pour autant avoir à prendre un nouveau crédit.

Les crédits en cours et la trésorerie s’élève à 128 000 euros soit 113 000 pour les prêts et 15 000 pour la trésorerie.

Parmi les différentes options proposées, la meilleure solution est de faire un rachat de prêts avec une garantie hypothécaire avec un taux révisable de 3,35% sur une période de 25 ans.

Tout en intégrant la trésorerie de 15 000 euros, Mr et Mme S bénéficie maintenant d’un taux d’endettement de seulement 30% sans oublier un gain mensuel de 3417 euros.