Les Français et les banques directes

Les consommateurs en France font de moins en moins confiance au système bancaire Français. Selon des études effectuées, on peut voir une baisse de 10% entre l’année 2011 (43%) et l’année 2012 (33%). Par contre les banques directes sont jugées de façon moins sévère aux yeux des Français.

Un taux de satisfaction très élevé :

Les résultats sont assez impressionnants car on peut voir que les banques ING Direct ou encore Fortuneo ont obtenu de meilleures positions contrairement aux banques affinitaires notamment Banque Postale ou encore le Crédit Coopératif et également les mutualistes que ce soit Crédit agricole ou la Banque Populaire. Au bas de l’échelle, on retrouve les autres établissements financiers notamment le HSBC ou encore LCL.

Selon certains clients des banques directes, ces dernières font preuve de fiabilité et d’un intérêt pour les clients et c’est ce qu’ils recherchent principalement de nos jours. La confidentialité et la transparence qui y règne contribuent aussi à construire ou à améliorer la réputation des banques. De plus en plus de Français font appel aux banques directes car le taux de déception des clients est minime en comparaison avec les autres banques au niveau taux d’intérêt, frais ou encore le professionnalisme du personnel.

Avec un taux de recommandation aussi connu comme le NPS de 29%, les banques directes dominent largement les autres établissements bancaires avec seulement 16% de taux de recommandation.

Ce nouveau phénomène lié aux services en ligne, favorise aussi les opérations de regroupements de crédit qui sont particulièrement visible sur Internet.