La solution pour donner du sens à son épargne

L’épargne solidaire a permit à la population d’avoir une meilleure image des finances et du social. L’épargne solidaire permet à un emprunteur de mettre de l’argent de côté en sachant qu’une partie de cet argent servira également à une bonne cause. De nos jours, si les emprunteurs choisissent l’épargne solidaire, c’est non seulement pour réaliser un profit mais aussi pour pouvoir donner sens à leurs épargnes.

Si vous souhaitez faire une épargne solidaire, vous pouvez passer par l’un des nombreux établissements bancaires ou mutualistes qui propose ce genre de service, avec un Livret d’épargne et de partage ou alors en passant par l’épargne salariale.

Chaque proposition d’épargne solidaire comporte des avantages et des risques, avant de prendre votre décision, vous devez d’abord bien réfléchir à votre situation et votre capacité d’épargner tout en prenant en considération, le pourcentage de l’argent qui sera utilisé pour la bonne cause.

Selon la loi établit en janvier 2010, les entreprises Françaises doivent suggérer un fond solidaire. Pour une entreprise, l’épargne solidaire peut aussi être définit en tant que « participation ». Selon Sophie de Mazeris, la directrice de Finansol, il y a eu une hausse au niveau des encours entre l’année 2008 et l’année 2010, qui sont passés de 500 millions d’euros à 1500 millions d’euros.

Vous pouvez également épargner en étant actionnaire dans une entreprise avec l’obligation de conserver les actions pendant une période de 5 à 10 ans.

L’épargne solidaire prend de plus en plus de l’ampleur en France.

A terme nous pouvons tout à fait imaginer que l’épargne solidaire aura pour objectif d’accorder plus facilement des refinancements à des emprunteurs en grande difficultés.

Et si vous n’êtes pas en mesure d’épargner car vous avez cumulé trop de dettes, pensez au rachat de crédit pour épargner.