Immobilier les avantages d’un crédit à taux mixte

Le crédit à taux mixte s’applique principalement aux primo-accédants et aux investisseurs locatifs car ils recherchent la solution qui leur reviendra moins cher.

Nombreux sont les emprunteurs qui ne souhaitent pas avoir des crédits à taux variables car même si au début du prêt, le taux est assez intéressant, il peut vite devenir plus élevé que le taux fixe.

Les établissements bancaires proposent des crédits à taux mixte, en d’autres mots, des taux variables en combinaison avec des taux fixes. Généralement, le taux mixte est plus intéressant que le taux fixe et le taux variable.

Quel est le fonctionnement d’un crédit à taux mixte ?

Le crédit à taux mixte est tout simplement un prêt séparé en deux périodes, si vous faites un crédit sur une période de 20 ans par exemple, vous allez bénéficier d’un taux fixe les dix premières années et d’un taux variable les dix années restantes.

Les professionnels en crédit soulignent le fait que le crédit à taux mixte est intéressant uniquement les premières années pendant lesquelles l’emprunteur bénéficie d’un taux fixe.

A qui s’adresse le crédit à taux mixte ?

Les acquéreurs ou les investisseurs qui souhaitent revendre leur bien ou logement dans les dix prochaines années peuvent faire un crédit à taux mixte.

Quelle formule de crédit à taux mixte choisir ?

Lorsque vous faites un crédit, vous devez impérativement prendre en considération le taux car avec une longue période de taux fixe, vous risquez de payer plus cher.

Vous devez ensuite décider de la durée pendant laquelle vous allez garder le logement, par exemple si cette durée s’étale sur une période de moins de dix ans ou à l’inverse plus de dix ans, l’objectif étant de profiter au maximum des avantages conférés par le crédit à taux mixte.

Après 10 ans si le marché n’est pas porteur à la vente, quelles solutions ?

Si vous arrivez à la fin du taux mixte et que le marché de l’immobilier est dans une mauvaise passe vous avez toujours la solution du rachat de prêt immobilier qui peut vous permettre de revenir sur un taux fixe. Il sera par contre important de vérifier le coût global du rachat de l’ancien prêt immobilier, pour déterminer sur quelle durée supplémentaire vous devrez garder votre nouveau crédit.