Des parts sociales quel intérêt ?

Les parts sociales des banques mutualistes valent-elles le coup ?

Si vous ne souhaitez plus épargner sur votre contrat d’assurance vie, vous pouvez acheter des parts sociales. Ainsi, vous devenez sociétaire tout en contribuant.

Des règles de fonctionnement variables :

Plusieurs établissements proposent des ventes de parts sociales pendant une certain période ou tout au long de l’année. En achetant des parts sociales, vous avez droit au vote général ou encore vous bénéficiez d’un capital garanti. Vous ne risquez pas de perdre vos parts si vous investissez dans une société qui connait déjà un fort succès.  Après avoir acheté plusieurs parts sociales, vous pouvez les vendre dans un délai de 5 à 8 ans.

Si cela vous intéresse, vous pouvez vous renseigner sur les sites des banques elles-mêmes ou contacter directement votre conseiller financier pour mieux comprendre les risques, les avantages et les différents critères.

Des rendements intéressants :

En tant que sociétaire, vous bénéficierez d’une rémunération à la fin de chaque année dépendant bien sûr des profits de la société. Normalement la part sociale ne peut être plus élevée que celle des entreprises privées. Il faut donc bien se renseigner avant de se lancer dans les parts sociales.

Part sociale et fiscalité :

Les parts sociales sont aussi considérées comme des actions, au niveau fiscal. Et chaque année, le sociétaire reçoit une rémunération.

La vision de l’équipe RCP sur les parts sociale :

Un autre avantage des parts sociales, souvent les sociétaires bénéficient d’avantages particuliers, comme par exemple des taux plus intéressant dans le cadre d’opération de rachat de crédit immobilier.

Il est important de bien vous renseigner sur les nombreux avantages conférés par cette acquisition, selon vos projets, cela peut vous permettre de réaliser des économies et une plus value annuelle.