Explosion du courtage de crédits immobiliers

Après la mise sur pied de la réglementation du courtage des crédits dans plusieurs pays d’Europe, les parts de marché ont augmenté de façon importante. Cette augmentation touche également les Intermédiaires en Opérations Bancaire en France.

Plusieurs lois ont été ajoutées à la Loi de Sécurité Financière de 2003 notamment : formation obligatoire de 150 heures, respecter les règles sur la bonne conduite, immatriculation au registre de l’ORIAS ou encore fournir des renseignements précontractuels.

Dirigé par l’Autorité de Contrôle Prudentielle, ces mesures ont été prises afin de renforcer la protection des consommateurs.

Selon certaines études qui ont été réalisées, sur la population Française de l’année 2012, seulement 33% des consommateurs, font toujours confiance aux établissements bancaires et au système bancaire.

On peut noter que l’Intermédiation Bancaire prend également de plus en plus d’ampleur en France et plus de 40% des primo accédants sont passés par un intermédiaire pour leurs crédits immobiliers.

La population Française fait de plus en plus confiance aux courtiers car ces derniers sont des professionnels des finances qui ont comme objectif de satisfaire les attentes de chaque emprunteur et de leur trouver la solution la mieux adaptée à leur situation personnelle.

En tant que courtier professionnel, leur rémunération ne sera versée qu’après signature de votre contrat d’offre de prêt.